Retro Carbonneau

  La Saison 1: 1976-77  

Sags Logo


Guy Carbonneau a toujours adoré le hockey; lui et le jeu se sont marriés très jeune et pour la vie.

Scout, at 10Lorsque Guy était plus jeune, il avait une habileté spéciale pour tous les types de sport athlétiques, le baseball, le ski et le saut à la perche, un sport qu’il a même pratiqué aux Jeux du Québec. Mais son premier amour, celui qui a commencé à l’âge de sept ans, était le hockey et ça ne lui prit pas trop de temps pour se rendre compte de son talent à ce sport.

L’acquisition d’habiletés athlétiques n’était pas le seul développement de la jeunesse de Guy qui allait le préparer pour le futur. Tout aussi important fut le fait qu’il a été élevé pour comprendre la discipline, le travail difficile, bien fait et pour embrasser les valeurs qui allaient lui servir en tant que meneur vis à vis des autres. Dans une de ses plus jeunes photos publiées, où on voit un petit louveteau de dix ans, il est déjà possible de percevoir ces qualités dans son petit visage.

Guy était un garçon brillant, mais il n’a pas appliqué sa ferveur pour les travaux scolaires de la façon qu’il l’a fait dans la hockey. Alors qu’il était souvent en retard à l’église, il était toujours en avance pour les pratiques de hockey. Il avait des aspirations, mais dans une seule direction, et nous pouvons très facilement deviner que le jeune Guy Carbonneau croyaient que quand tu as le talent et le goût de le faire, rien d’autre n’est important.

Guy TapingAlors ce ne fut probablement pas trop difficile pour lui, à l’âge de seize ans, de paqueter ses affaires et de partir vivre à 500 kilomètres de sa famille dans une ville étrangère parce que c’était à cet endroit qu’il pouvait jouer Junior A. En étant repêché par les Saguenéens de Chicoutimi il a eu la palpitante confirmation de son talent pour le jeu; il fallait cependant encore voir s’il était assez talentueux pour avoir consacrer toute sa vie au hockey. Tout comme des millions de petits garçons, il a rêvé durant des années de jouer pour le Canadien de Montréal, de patiner avec la coupe Stanley au-dessus de sa tête dans le forum. À ce moment, il n’était toujours que dans la LHJMQ (Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec) et encore ce fut un peu chanceux, comme il est indiqué dans l’édition du 6 juin 1976 du Progrès-Dimanche:

«Par ailleurs, au cinquième tour, les Saguenéens repêchaient Guy Carbonneau, un centre de 5’9" et 155 livres. Carbonneau est le seul choix, parmi les six premiers des Sags, à chambarder la liste déjà prévue par les dépisteurs du club chicoutimien.»

Oui, l’excellent système québécois de hockey mineur a amené Guy à Chicoutimi, une ville presqu’à moitié chemin de Montréal depuis sa maison de Sept-Îles. Allait-il dans la bonne direction? En étant une recrue dans le Junior A, Carbo ne pouvait possiblement savoir.

Un quart de siècle plus tard, nous le savons certainement. Il s’agissait d’un mariage qui allait durer.

Score vs. Laval

 

Le 25 janvier 1977, Carbonneau, à 16 ans, plaça la rondelle derrière le gardien de but de Laval.

 

Voyez aussi "La carrière qui presque ne s'est pas produite" dans notre section de faits obscurs.

 

Ressources:

Progrès-Dimanche, 6 janvier, 1976
Les Canadiens, oct-nov 1986, jan-fév 1987, mars-avril 1987, #5 90-91
Saguenéens de Chicoutimi (le site de Guy Villeneuve)

Statistiques de l’année:
 Événements:
Saison régulière
PJ B A Pts Pun
59 9 20 29 8
Séries éliminatoires
PJ B A Pts Pun
4 1 0 1 0

 

  • Repêché par les Sagenéens de la Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec dans la cinquième ronde
  • Douzième compteur des Saguenéens en son année recrue
la saison prochaine
Page principale de Rétro Carbonneau

Cette page fut traduite par Louis Préfontaine.